2 Min

Rapports annuels

La Fédération bancaire française publie L’année de la banque en 2021

Le rapport annuel « L’année de la banque » revient sur les temps forts du secteur bancaire en 2021, une année encore marquée par la crise sanitaire et ses impacts mais aussi par la mobilisation sans faille des banques pour répondre aux besoins concrets et aux enjeux de leurs clients et de la société.
Le secteur a continué à faire preuve d’une formidable réactivité démontrant son engagement et son agilité au service de l’économie et des Français.

Utilité

Pour Nicolas Théry, président de la FBF et Maya Atig, Directrice générale : « La banque est une industrie fondamentale pour notre pays et son modèle relationnel est notre bien commun. En 2021, les performances ont été fortes mais le principal motif de satisfaction, c’est de voir à quel point, pendant ces 18 derniers mois, les banques ont fait preuve de leur utilité. »
La crise sanitaire a démontré plus que jamais le rôle essentiel des banques au service de la société et de l’économie. Elles répondent aux besoins de leurs clients dans un esprit de responsabilité, d’engagement et d’agilité, et dans une proximité relationnelle confortée.
Acteur majeur de l’emploi en France, la profession bancaire se mobilise également, avec des mesures fortes, pour soutenir le développement d’une économie durable.

Proximité

La banque en France s’illustre par son modèle relationnel et universel. « Les banques maintiennent en France un réseau territorial parmi les plus denses de la zone euro » soulignent Nicolas Théry et Maya Atig.
Aux côtés de tous leurs clients, dans une relation fondée sur la qualité et la proximité, elles proposent ainsi des services et des compétences adaptés à de multiples besoins. Elles se mobilisent depuis longtemps pour l’inclusion bancaire de tous, y compris des plus fragiles, et l’éducation financière dès le plus jeune âge.

Solidité

La banque est une industrie stratégique qui se distingue par sa solidité et sa résilience.
Les banques jouent un rôle essentiel dans la sécurité des opérations et la protection des fonds et des données des clients. Toute nouvelle régulation doit permettre de maintenir la capacité des banques à financer l’économie et les révolutions énergétique et numérique. Il en va de l’indépendance de l’Union européenne. « La transposition dans l’UE de l’accord de Bâle constitue en ce sens un enjeu essentiel » insistent Nicolas Théry et Maya Atig.

L'année de la banque en 2021 (PDF)

1.83 Mo

Telecharger L'année de la banque en 2021 (PDF)

Chiffres clés du secteur bancaire 2021

263.65 Ko

Telecharger Chiffres clés du secteur bancaire 2021


0 document sélectionné

Partager cet article