2 Min

Actualités

La banque, un secteur féminisé

Le secteur bancaire est largement féminisé : plus d’un salarié sur deux est une femme, une tendance qui s’est accentuée entre 2007 et 2016.

Ainsi, aujourd’hui la part des femmes parmi les cadres est de 46,6%, soit une augmentation de 7 points depuis 2007*. Concernant les embauchesla mixité est déjà effective : 56% des nouveaux entrants sont des femmes, et à 98,5% ces embauches se font en CDI.

Les banques s’attachent à promouvoir la parité, notamment via le pacte de responsabilité de février 2015, qui fixait des engagements concernant la mixité professionnelle : entre autre atteindre 47% de femmes cadres à fin 2017. Un objectif dépassé donc et avant la date fixée !

A noter également, la création de réseaux de femmes dans les banques, pour contribuer à la promotion des femmes dans l’encadrement et les postes à responsabilités. Ils créent des espaces de partage et d’échanges d’expériences, de bonnes pratiques, pour faciliter l’évolution professionnelle des femmes.

Le dernier palmarès d’Ethics and Boards* sur la féminisation des entreprises du SBF 120 fait d’ailleurs ressortir que la part des femmes au sein des conseils d’administration des grandes banques françaises s’élève à fin 2015 à 40,1%, contre 38,0% pour le reste des entreprises du SBF 120.

Le secteur bancaire est par conséquent en ligne avec les objectifs de la loi Copé-Zimmermann qui fixe qu’au 1er janvier 2017, les entreprises du CAC 40 devront compter, au sein de leur conseil d’administration ou de surveillance, 40% des femmes.

Seule ombre au tableau, mais qui ne concerne pas uniquement le secteur, la part des femmes dans les comités exécutifs reste faible, autour de 15%.

Le mardi 8 mars 2017, Marie-Anne Barbat-Layani est intervenue aux Assises du CNCEF lors d’une table ronde ayant pour thème « la place des femmes au sein des professions financières »

Chiffres AFB

Ethics and Boards, 2015

Lien vers le site de l’Observatoire des métiers de la banque

0 document sélectionné

Partager cet article