2 Min

Interventions

Intervention de Maya Atig, Directrice générale de la FBF au webinaire « Entrepreneures : parlons d’argent sans tabou ! » de Action’elles

Maya Atig, participait vendredi 12 mars au webinaire organisé par Action’elles, « Entrepreneures : parlons d’argent sans tabou ! », au nom des établissements de crédit, entreprises d’investissement, sociétés de gestion, établissements de paiement et de monnaie électronique…

Elle a rappelé que les financeurs accompagnent les créateurs d’entreprise, notamment les femmes qui en représentent 30%. Pour augmenter cette part, trois clés :

– contrer les idées reçues qui freinent inutilement : l’accès au crédit bancaire se fait dans les mêmes conditions que l’on soit une femme ou un homme, avec des taux d’acceptation similaires, et une part bien plus importante de femmes qui empruntent en France qu’en Suède ou au Royaume-Uni, par exemple ! Des dispositifs de garantie ou de prêt d’honneur existent spécifiquement pour les femmes, qui ont un moindre apport initial. Pour certaines activités, l’accès aux fonds propres est en revanche plus complexe, mais des initiatives se multiplient notamment avec France Invest ;

– s’appuyer sur la compétence, celle que les femmes entrepreneures ont en elles, car leurs dossiers sont, d’après toutes les études, très bien ficelés, et celle des réseaux d’accompagnement ; à tout moment, se référer aux clés de la banque;

– augmenter la visibilité, comme toutes les banques le font par le biais de prix, de diffusions d’expériences, de mise à l’honneur… pour inspirer.

Le webinaire a donné toutes les raisons d’oser se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, avec des témoignages concrets et pleins d’énergie de Frédérique Montrésor et Sabine D’Isanto notamment.

La Fédération bancaire française soutient le réseau Action’elles.

0 document sélectionné

Partager cet article