2 Min

Communiqués de presse

Info presse – La FBF salue les nouvelles mesures de simplification des demandes d’éco-PTZ

Afin d’encourager les ménages à entreprendre les travaux de rénovation énergétique nécessaires pour leur logement, la FBF et les banques françaises ont souhaité, aux côtés des pouvoirs publics*, simplifier les démarches de souscription d’éco-prêts à taux zéro (éco-PTZ).

Le secteur bancaire a proposé des évolutions qui permettront aux ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique et éligibles à MaPrimeRénov’, de souscrire plus simplement un éco-PTZ. Les travaux constructifs avec les autorités publiques ont abouti à l’adoption de nouvelles  dispositions. 

Concrètement, une fois que l’Anah aura évalué le projet de rénovation énergétique du client, elle lui transmettra un document sur le lequel figurera le montant de MaPrimeRenov’ auquel il peut prétendre ainsi que le reste à charge restant à financer. Avec ce simple document, le client pourra demander un éco-prêt à taux zéro à sa banque, sans avoir à fournir toutes les pièces justificatives qu’il devait remettre jusque-là (formulaires signés par les entreprises réalisant les travaux, factures et devis). A partir de là, il suffira à la banque d’analyser la capacité de remboursement du client, comme elle l’effectue pour tous les prêts. Cet allégement, souhaité par les banques, témoigne de leur volonté d’encourager les travaux de rénovation énergétique, et de faciliter ainsi le financement des projets visant à réduire la consommation d’énergie de leurs clients. Cette simplification du parcours client sera proposée dans la plupart des grands réseaux bancaires.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre des mesures proposées par la loi Climat et résilience, notamment le Prêt avance rénovation, ainsi que l’augmentation du plafond de l’éco-PTZ « performance énergétique globale », et vient compléter les dispositifs déjà proposés par les banques pour accompagner leurs clients dans leurs projets de rénovation énergétique.

Pour Maya Atig, directrice générale de la FBF : « La lutte contre le changement climatique est une priorité pour les banques françaises, qui mettent en place des politiques ambitieuses pour accompagner une transition globale, durable et socialement responsable. Le travail mené avec les pouvoirs publics a notamment pour objectif de permettre un accès plus large aux dispositifs de rénovation énergétique. Les banques françaises renouvellent ainsi leur volonté d’accompagner, de manière responsable, les projets de leurs clients. »

* Ministères du logement et de l’économie, des finances et de la relance, Anah et Société de gestion des financements et de la garantie de l’accession sociale à la propriété (SGFGAS)

Benoit DANTON

bdanton@fbf.fr

06.73.48.80.40

Jenny SENSIAU

jsensiau@fbf.fr

06.31.06.60.39

0 document sélectionné

Partager cet article