2 Min

Observatoire des crédits aux ménages

28ème rapport annuel de l’Observatoire des crédits aux ménages 2015

L’Observatoire des Crédits aux ménages a présenté ses conclusions sur le comportement des Français à l’égard du crédit à la consommation et du crédit immobilier en 2015.

Après six années de recul, le taux de détention des crédits par les ménages s’est stabilisé en 2015 : il s’établit à 46,5 %
contre 52,6 % en 2008.
Dès l’automne 2014 la demande de crédits à la consommation avait commencé à se ressaisir. Cette tendance s’est
confirmée en 2015 et elle s’est progressivement transformée en reprise. Le redressement du moral des ménages
mesuré chaque mois par l’INSEE s’est en effet amplifié tout au long de l’année 2015 : il a ainsi retrouvé durant
l’automne 2015 le niveau qui était le sien en 2007, à la même époque, juste avant le déclenchement de la grande
dépression. Les ménages ont donc accru leur recours aux crédits à la consommation, bien au-delà de ce qu’ils
envisageaient fin 2014. Et en 2015, le taux de détention des crédits à la consommation s’est établi à 26,0 %, en
augmentation pour la première fois depuis 2008.

C’est ce rebond des crédits à la consommation qui a permis au taux global de détention des crédits de se stabiliser en 2015.
Dans le même temps, en effet, la détention des crédits immobiliers a de nouveau reculé, pour s’établir à 30,2 %
contre 30,6 % une année auparavant : soit son plus bas niveau depuis 2006. Le recul a été sensible dans le cas des
crédits à l’accession à la propriété, ainsi que pour ceux destinés au financement des travaux.

En rupture avec les évolutions constatées depuis 2008, bénéficiant d’une amélioration rapide de leur moral et du
rebond de leur pouvoir d’achat durant l’été, les ménages ont exprimé en 2015 le sentiment d’une stabilisation voire
d’une amélioration de leur situation financière. Et l’appréciation que les ménages portent sur leur budget s’est elle
aussi améliorée.

Dès lors, les ménages estiment que le poids des charges de remboursement de leurs crédits s’est allégé en 2015. Et
pour 2016, ils envisagent plus nombreux qu’il y a un an de souscrire de nouveaux crédits à l’immobilier ou à la
consommation.

28ème rapport annuel de l'Observatoire des crédits aux ménages 2015

592.18 Ko

Telecharger 28ème rapport annuel de l'Observatoire des crédits aux ménages 2015

Tableau de bord – 28ème rapport annuel de l'Observatoire des crédits aux ménages 2015

622.43 Ko

Telecharger Tableau de bord – 28ème rapport annuel de l'Observatoire des crédits aux ménages 2015

0 document sélectionné

Partager cet article