Accueil Espace presse Communiqués Stress tests des banques françaises  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Stress tests des banques françaises

Les stress tests effectués selon des hypothèses retenues par l'Autorité Bancaire européenne (EBA) plus sévères que celles de 2010, confirment, comme l'an dernier, la solidité financière des banques françaises soumises à ces tests1.


Dans la pire des hypothèses retenue qui implique un recul de la zone euro (perte de croissance de 4 points de PIB en cumulé sur 2011 et 2012), ces banques affichent un ratio de solvabilité "core tier one" bien supérieur au minimum de 5% exigé par l'Autorité bancaire européenne.


Les résultats des stress tests confirment donc la robustesse de leur modèle, fondé notamment sur la diversité de leurs activités et de leurs sources de financement, la rigueur de leur gestion, qui leur a permis de continuer à financer l'économie, même pendant la crise. En outre, à la différence de ce qui s'est passé dans des pays voisins, les banques françaises n'ont rien coûté au contribuable.



RATIO 2012 DANS LE PIRE SCENARIO

BNPP

7,9

BPCE

6,8

CA

8,5

Société Générale

6,6


Des informations plus détaillées sur le capital, les revenus, les expositions bancaires et souveraines sont publiées par chaque banque.

1 Ceci concerne quatre groupes bancaires : BNPP, BPCE, CA, SG. On rappelle que l'ACP soumet régulièrement toutes les banques françaises à des stress-tests dans le cadre normal de la supervision qu'elle exerce.

CONTACT

Colette Cova
email : ccova@fbf.fr
Tel : 01 48 00 50 07

Céline Thomas
email : cthomas@fbf.fr
Tel : 01 48 00 50 70

 
Retour haut de page