Accueil La banque des entreprises et des professionnels Moyens de paiement 1er août 2014 : les virements et prélèvements sont au format SEPA  
 
 
 

Infos  

 
28 juillet 2014

1er août 2014 : les virements et prélèvements sont au format SEPA

Les banques françaises saluent la mobilisation de tous les acteurs qui permet le passage définitif des virements et des prélèvements aux normes SEPA à compter du 1er août 2014 : à cette date, seules les opérations de virement et de prélèvement aux formats SEPA pourront être traitées, conformément à la réglementation européenne.

 

Les banques françaises saluent la mobilisation de tous les acteurs qui permet le passage définitif des virements et des prélèvements aux normes SEPA à compter du 1er août 2014 : à cette date, seules les opérations de virement et de prélèvement aux formats SEPA pourront être traitées, conformément à la réglementation européenne.

Les réseaux bancaires ont particulièrement accompagné les entreprises sur le terrain pour les aider à mettre en place les solutions opérationnelles possibles avec l'ensemble des parties prenantes (Banque de France, experts-comptables, prestataires informatiques, fédérations professionnelles...).

Une forte mobilisation de la profession bancaire

Cette migration qui porte sur plus de 7 milliards d'opérations de paiement chaque année en France et plus de 46 milliards à l'échelle de l'Europe a constitué un enjeu considérable pour les banques.

Depuis de nombreuses années, les banques françaises se sont fortement impliquées pour la mise en oeuvre du projet d'harmonisation des moyens de paiement au sein de l'espace SEPA. Elles ont réalisé des investissements conséquents (adaptation de leurs systèmes d'information, formation des équipes ...) et elles ont informé leurs clients.

Pour sa part la FBF a accompagné la migration des entreprises aux moyens de paiement SEPA avec la mise à disposition d'un site dédié, www.banques-sepa.fr (consulté par 100 000 personnes en moins de 2 ans), de vidéos explicatives et de guides pédagogiques diffusés à 20 000 exemplaires ainsi que plus de 70 réunions d'information locales avec le MEDEF, la CGPME, l'AFTE, les CCI ou les Chambres des métiers.

Une vigilance permanente

Par ailleurs, il n'a pas été constaté d'augmentation des cas de fraude sur les ordres de virement et de prélèvement SEPA. Néanmoins, il faut rappeler que la sécurité est l'affaire de tous et qu'il est de la vigilance de chacun, quels que soient les moyens de paiement, de conserver les informations liées à ses comptes bancaires et de ne pas les transmettre à des tiers quels qu'ils soient. La FBF met à disposition du public mini-guide sur la sécurité des opérations bancaires.

 
 
 
 
Retour haut de page