Accueil Espace presse Communiqués Réaction de la FBF au rapport de l’ACPR sur "Le changement Climatique: Quels risques pour les banques et les assurances"  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Réaction de la FBF au rapport de l’ACPR sur "Le changement Climatique: Quels risques pour les banques et les assurances"

La FBF salue les constats positifs de l'ACPR dans son rapport sur "Le changement Climatique: Quels risques pour les banques et les assurances" tant dans la gouvernance des risques que dans l'appréhension du risque de transition, principale zone d'exposition des banques françaises.



Ainsi l'ACPR note dans son rapport sur Les groupes bancaires face au risque climatique que :


- " De façon générale, on observe des progrès dans la prise en compte du risque climatique au niveau de la stratégie des groupes bancaires, assortis pour certains par des engagements de désinvestissement vis-à-vis de certaines filières très émettrices de gaz à effet de serre. "

- " On note également une prise en compte croissante du risque climatique par les directions des risques des grands groupes, au-delà des fonctions RSE qui apparaissaient en première ligne en 2016, principalement sous l'angle du risque de réputation. "


Cela vient confirmer que les banques françaises se sont saisies très activement de cet enjeu majeur. Dès 2015, elles se sont engagées avec l'ensemble des acteurs financiers de la Place de Paris autour du financement de la transition énergétique. Les banques françaises sont par ailleurs leaders en matière de " green bonds " avec 25% des émissions mondiales en 2017.


Une étude mondiale récente " banking on climate change " qui examine les financements accordés à plus de 1.800 entreprises des secteurs du charbon, du pétrole et du gaz par les 33 principales banques mondiales sur la période 2016-2018 montre que les banques françaises sont parmi les moins exposées. Les banques sont ainsi classées en termes de financements accordés aux énergies fossiles, à l'échelle mondiale et régionale. Elles sont également évaluées en termes d'engagements sur la réduction du financement des énergies fossiles."


La profession bancaire s'inscrit très favorablement dans la poursuite des travaux de place avec nos autorités, afin de faire encore progresser la compréhension mutuelle des enjeux pour le secteur financier.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
Retour haut de page