Accueil Espace presse Interventions de la FBF "Innover dans le financement de l'innovation : la double révolution digitale des banques"  
 
 
 

Infos  

 
13 décembre 2017

"Innover dans le financement de l'innovation : la double révolution digitale des banques"

Marie-Anne Barbat-Layani signe une tribune dans le dernier livre blanc du Pôle Finance Innovation : "Fonction Finance : 140 innovations au service de la croissance".

 

La Directrice Générale de la FBF rappelle que pas un secteur d'activité n'échappe aux bouleversements digitaux, pas une entreprise, quelle que soit sa taille, pas un marché. Et " l'industrie bancaire est quant à elle dans une situation particulière, de par la nature même de ses missions. Pour les banques, en effet, le défi est double. Elles sont des acteurs digitaux et financent la digitalisation de leurs clients. Non seulement elles doivent repenser leurs modèles comme toute entreprise confrontée à une révolution technologique et à une compétition ouverte à de nouveaux acteurs sur un marché déjà hyper concurrentiel et global, mais elles doivent aussi trouver des réponses techniques adaptées aux nouveaux besoins de financements des acteurs, leurs clients. "


Cependant, elle souligne une difficulté : " La question du financement de l'innovation renvoie à l'appréciation du risque par les financeurs. Or, l'innovation est souvent considérée comptablement comme une charge (salaires, études, dépenses marketing...) dont il est difficile d'appréhender le retour sur investissement. De plus, et par nature, l'objet financé ne peut pas être offert en garantie. Si différentes solutions techniques sont possibles, rien ne remplace la connaissance des acteurs et de leurs projets. Le financement de l'innovation, c'est souvent du sur-mesure. "


Ainsi les banques se mobilisent en mettant en oeuvre des réseaux d'accompagnement et des filières spécialisées pour faciliter la relation des PME-ETI et des start-up. Elles investissent massivement dans des incubateurs où les startup bénéficient de soutien et de partage d'expériences.


Et elle insiste enfin " la mobilisation des banques, aujourd'hui pénalisées dans leurs propres investissements dans l'innovation immatérielle et contraintes dans leur activité de crédit par des exigences prudentielles, ne saurait être suffisante [...] L'Etat doit amener les Français à investir leur épargne dans les entreprises innovantes, pour cela il doit faire montre de pédagogie et proposer des incitations fiscales fortes et stables. "


Pour en savoir plus : Pôle Finance Innovation

 
 
 
 
Retour haut de page