Accueil Espace presse Communiqués Lancement de la 4ème édition de « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » : une évaluation indépendante très encourageante  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Lancement de la 4ème édition de « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » : une évaluation indépendante très encourageante


Forte du succès des éditions précédentes et des résultats de l'évaluation confiée à l'Ansa1, la Fédération bancaire française (FBF) renouvelle son opération " J'invite 1 banquier(e) dans ma classe "2 auprès des CM1 et CM2, à l'occasion de la Semaine européenne de l'argent3 du 12 au 16 mars 2018.


À l'heure où les jeunes sont de plus en plus tôt confrontés aux questions budgétaires, l'opération vise à les sensibiliser aux premières notions liées notamment à la sécurité des paiements, à l'épargne, au crédit...


Lors d'un atelier d'une heure, animé par l'enseignant et autour d'un jeu conçu par un professeur ludologue, les enfants de 8 à 11 ans se placent dans des situations de la vie quotidienne où ils doivent faire des choix budgétaires. Un banquier ou une banquière invité(e) assiste l'enseignant pour apporter un éclairage lorsque cela est nécessaire. Il ou elle intervient, avec l'accord écrit du chef d'établissement, dans le cadre d'une charte éthique clairement définie, excluant bien évidemment toute démarche commerciale.


En 2017, afin d'évaluer l'efficacité du dispositif, la FBF a demandé à l'Ansa, association indépendante, de mener une évaluation du dispositif4. Première du genre sur un dispositif d'éducation financière à destination de jeunes de 8 à 11 ans, cette étude a été réalisée sur un panel varié : 5 académies, 6 écoles (2 en zone rurale et 4 en zone urbaine), 8 classes, représentant 188 élèves. Près de 23 000 données ont ainsi pu être traitées. Les principaux enseignements sont :


  • le dispositif profite à tous les élèves, particulièrement ceux qui sont le plus en difficulté ;
  • on note une réelle progression immédiate sur les notions budgétaires (jusqu'à 41 points de progression) et les comportements réfléchis (jusqu'à 24 points de progression). Un repli est constaté au bout de 10 semaines, indiquant que l'activité serait plus bénéfique si elle s'inscrivait dans la durée ;
  • le niveau de mathématiques des élèves n'a pas d'influence, a priori, sur la capacité des élèves à progresser ;
  • 58 % des élèves déclarent mieux comprendre les moyens de paiement et 36 % le budget de leurs parents ;
  • 93 % des élèves ont apprécié le jeu, dont 77 % énormément et tous les enseignants sont satisfaits.

Pour Marie-Anne Barbat-Layani, Directrice générale de la FBF : "L'éducation budgétaire et financière est un engagement fort et ancien de la FBF. C'est une mission essentielle qui doit permettre à chacun d'être plus autonome, responsable et serein dans ses choix et ses finances. Avec cette opération, les banques donnent aux élèves de CM1 et CM2 les premières clés. En 2018, la mobilisation s'intensifie, avec plus de banquiers et d'établissements concernés que lors des précédentes éditions. Cela nous encourage à continuer".

Cette initiative de la FBF correspond aux recommandations de la stratégie nationale d'éducation financière, mise en place par les pouvoirs publics en décembre 2016, qui préconise l'éducation financière dès le plus jeune âge, à l'école et avec une mesure d'impact. Depuis près de 15 ans, la Fédération bancaire française développe un programme d'éducation financière fortement reconnu par le monde associatif et intitulé " Les clés de la banque ".


Pour en savoir plus sur cette opération :

unbanquierdansmaclasse.com

#1BDansMaClasse

_______________

1 Ansa : Agence nouvelle des solidarités actives - Association L1901 au service de la lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion

2 Plus de 10 000 élèves de CM1-CM2 ont été sensibilisés lors des 3 premières éditions

3 La Semaine européenne de l'argent (European Money Week) est une initiative menée par la Fédération Bancaire Européenne depuis 2015 (www.europeanmoneyweek.eu)

4 En 2016 déjà, les " labos " de l'Ansa avec le concours d'experts et d'acteurs de l'éducation financière (Banque de France, Ministère de l'Education nationale, etc.) avaient permis de dégager un consensus sur le principe et la pertinence du dispositif.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page