Accueil Espace presse Interventions de la FBF 12ème Convention des Professions Financières  
 
 
 

Infos  

 
15 décembre 2017

12ème Convention des Professions Financières

Marie-Anne Barbat-Layani participait à la table ronde sur le thème "Notre finance en Europe : nécessaire ? responsable ?"

 

La directrice générale de la FBF a expliqué que l'Europe du financement est un projet indispensable et ambitieux qui s'articule autour de l'Union des marchés de capitaux et de l'Union bancaire. Elle a rappelé que les banques françaises sont un atout considérable pour la France et pour l'Europe, " c'est une filière industrielle d'excellence et un sujet de fierté pour les français ". Ils sont 78% à avoir une bonne image de leur banque.


A la question, en quoi la finance en Europe est-elle nécessaire, Marie-Anne Barbat-Layani a développé son propos autour de trois thèmes qui sont au coeur du métier de banquiers : financer, protéger, innover.


Financer, tout d'abord, les projets des particuliers, ceux des entreprises, les collectivités publiques, les Etats, la transition énergétique...


Protéger, ensuite, les fonds et les données des clients...


Innover, enfin, en tant qu'industrie et en tant que financeurs de la transformation numérique des entreprises et de l'innovation en général.


La directrice générale de la FBF a poursuivi en indiquant que les banques françaises sont des acteurs responsables, engagés sur tous les sujets de société : éducation financière, lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, et qu'elles sont également très impliquées dans la transition énergétique. L'occasion de rappeler que les banques françaises sont leaders en matière d'obligations vertes et d'indiquer que leurs très nombreuses actions en faveur de la lutte contre le changement climatique venaient d'être répertoriées dans le document Banques & Climat paru cette semaine. Afin d'accélérer encore davantage le financement de la transition énergétique, la FBF a lancé un appel aux pouvoirs publics européens et nationaux pour la mise en place d'un mécanisme incitatif : le Green Supporting Factor, une demande entendue par la Commission européenne.


Pour réécouter cette conférence


 
 
 
 
Retour haut de page