Accueil Secteur bancaire français Actualités La sécurité : un enjeu majeur pour le secteur bancaire  
 
 
 

Infos  

 
08 décembre 2016

La sécurité : un enjeu majeur pour le secteur bancaire

La sécurité et la confiance sont l'ADN des banques dans les relations avec leurs clients

 


Le socle de la relation entre la banque et son client c'est la confiance, et il est essentiel de la préserver en mettant en oeuvre tous les moyens nécessaires et ce notamment pour la sécurité des transactions de paiement.

Depuis des années, les banques réalisent d'importants investissements pour maintenir un degré de sécurité élevé et respecter la nouvelle règlementation européenne sur les services de paiement qui demande le renforcement de l'authentification forte des paiements sur Internet.


En effet, le développement du commerce en ligne et l'arrivée de nouveaux acteurs sur les services de paiement ne doit pas entamer cette sécurité. Ainsi les banques, avec la digitalisation de leurs services ont développé des systèmes d'authentification à distance de plus en plus sophistiqués tel que 3D Secure (réception d'un code d'authentification par SMS), ou de nouvelles solutions de sécurisation innovantes comme la carte à cryptogramme visuel dynamique.


La carte bancaire est un moyen de paiement innovant et sécurisé



C'est d'ailleurs ce que montrent les résultats de l'Observatoire de la sécurité des cartes de paiement, piloté par la Banque de France. En effet, en 2015, et pour la 2ème année consécutive, l'Observatoire constate une baisse de la fraude pour les paiements par carte réalisés en France, avec un taux de fraude à 0,040% (contre 0,043% en 2014). Le rapport souligne également que c'est la première fois depuis sa création que la fraude se réduit sur les trois grandes familles de transactions : paiement au point de vente, retrait et paiement à distance.


Le taux de fraude sur les paiements au point de vente s'établit ainsi à un niveau historiquement bas, à 0,009%. Il tient compte du taux de fraude sur les paiements sans contact, qui lui s'établit à 0,019%. L'Observatoire souligne que la faiblesse de ce taux de fraude confirme la sécurité de ce moyen de paiement, en précisant que les fraudes ont pour unique origine le vol ou la perte de la carte.


Le renforcement de la sécurité sur les paiements par carte à distance est un sujet sur lesquels les banques travaillent en permanence.


 
 
 
 
Retour haut de page